Futur en Seine : du 8 au 18 juin 2017 - Concours Mario Maker et découverte VR

Futur en Seine : du 8 au 18 juin 2017.

Concours Mario Maker sur Wii U.
Samedi 10, mercredi 14 et samedi 17 juin aux heures d’ouverture.
Cet éditeur de niveaux Mario Bros est un excellent outils pour les futurs créateurs de jeux vidéo.
La meilleure réalisation sera récompensée.
Vote et remise des récompenses samedi 17 juin à 17h.  
Sur inscription. A partir de 8 ans.

Découverte de la VR (réalité virtuelle).
Samedi 10 juin aux heures d’ouverture.
L’Espace Public Numérique investit dans le futur et propose à son public d’être au plus près de l’action avec une immersion dans la réalité virtuelle grâce au Playstation VR.
Inscription recommandée. A partir de 12 ans.

Samedi japonais à la Médiathèque : Contes, Haïku et Kokedama - Samedi 10 juin

Samedi 10 juin.
Samedi japonais à la Médiathèque.

9h30 : Petits contes du samedi.
Avec Yuiko Tsuno.
Lecture de kamishibaï pour les 3-5 ans. Yuiko Tsuno associe ses talents de plasticienne et de conteuse pour développer une activité autour de théâtre de papier traditionnel japonais : le kamishibaï

11h-13h : Initiation à la pratique du haïku.
Avec Laurent Daudey, médiathécaire.
Le haïku est un petit poème de dix-sept syllabes, toujours simple, quelquefois vague, réservé, délicat, même confus, pas intellectuel pour un sou, tout en émotions. Un poème multi-usages, économe en papier, en temps, en octets, un vrai produit high-tech, comme seuls les Japonais savent les concevoir…
Alors, amateurs de SMS ou de cartes postales, à vos plumes, essayez –le !

14h45 : atelier d’art créatif adulte (création de kokedama).
Avec Fabienne Julé, médiathécaire.
Pour allier nature et poésie, venir vous initier à l’art japonais du « Kokedama , en fabriquant vous même une décoration végétale en forme sphère sur laquelle pousse une plante.
Pour adultes uniquement. Inscription obligatoire, nombres de places limité.

Généalogie : Anthroponymie française - Mardi 30 mai à 18h30

Mardi 30 mai à 18h30.
Généalogie.
Anthroponymie française.

L'anthroponymie est l'étude des noms de personnes. C'est une des branches de l'onomastique (étude de l'origine et de l'évolution des noms propres) Il existe à ce sujet de nombreux ouvrages, mais en consultant ces sources, il ne faudra pas tirer de conclusions trop hâtives, car le nom attribué à quelqu’un, l’a souvent été en tenant compte de certains paramètres relatifs à la personne, tels que sa profession, sa physionomie, ses qualités ou défauts, ses habitudes, ses origines, etc. Au regard des statistiques, on peut malgré tout conclure qu’une très grande majorité des noms ont pour origine d’anciens prénoms et une autre majorité non moins négligeable provient des sobriquets ou surnoms. L’histoire de notre passé mentionne des surnoms célèbres, tels que Pépin le Bref, Charles le Grand, Louis le Pieux. Je vous propose un petit survol de la grande histoire des noms de personnes. Bruno Teste.

Pour adultes

Rencontre avec Philippe Lorette, autour de sa biographie du cycliste Jean-Pierre Ducasse - Samedi 20 mai à 11h

Samedi 20 mai à 11h.
Comité de lecture.
Rencontre avec Philippe Lorette, autour de sa biographie du cycliste Jean-Pierre Ducasse.
La saison commençait : Ballade pour Jean-Pierre Ducasse. Prix Louis Nucéra 2017.

Jean-Pierre Ducasse est mort le 19 février 1969. Il avait vingt-quatre ans. Ce n’est pas un âge pour mourir. Ce n’est pas une façon non plus : à l’hôtel, durant la nuit qui suivit le Grand Prix d’Aix-en-Provence, Jean-Pierre Ducasse et son compagnon de chambre, Michel Bon, furent happés par les émanations de gaz provenant d’un appareil de chauffage défectueux. Chez lui, à Arcueil, on donna son nom à un gymnase….
Et puis, jeudi 6 avril 2006, vers midi, c’est ce gymnase tout entier qui partit en fumée. Plus de Jean-Pierre, plus de Ducasse, plus de gymnase. Ce 6 avril 2006, trois brigades de sapeurs pompiers tentèrent en vain de maîtriser l’immense incendie déclenché par des travaux de couverture effectués au chalumeau.
Le magazine municipal, Arcueil notre cité, consacra trois pages à la description du sinistre et omit de réserver une petite place à Jean-Pierre… Qui était-il ? Et les Arcueillais ont continué d’oublier leur champion cycliste.
Philippe Lorette a continué de penser à lui et a rassemblé les documents, les souvenirs, les émotions. Voici l’histoire….

Pour adultes

Petits contes du samedi : Petites vieilles, petits vieux - Samedi 20 mai à 9h30

Samedi 20 mai à 9h30.
Petits contes du samedi.
Petites vieilles, petits vieux.
Avec Annie Montreuil.

Une jeune fille de 90 ans qui, en mangeant de la crème se casse une dent. Un petit vieux qui vient tous les soirs dans les maisons en passant par le trou de la serrure, Deux vieux amoureux sur un banc, une grand-mère qui n’a peur de rien… Tic tac tic, le temps passe… Tic tac tic tac le temps joue… Entre comptines, jeux de doigts, berceuses traditionnelles transmises au fil des années, la conteuse s’amuse à faire des ponts entre les générations.
Annie Montreuil est originaire de Belgique, où elle a passé son enfance à lire et se raconter des histoires. Elle les pioche de-ci, de-là. Du livre ouvert au coin de la rue. D’une mémoire ancienne, aux histoires actuelles…

Moins de 3 ans

Généalogie : Petite histoire du temps - Mardi 16 mai à 18h30

Mardi 16 mai à 18h30.
Généalogie.
Petite histoire du temps.

Calendriers Julien, Grégorien, Révolutionnaire. Les hommes on très tôt compris la nécessité de créer un système de repérage pour diviser et organiser le temps sur de longues durées. L'observation des phénomènes périodiques, comme par exemple le déplacement quotidien de l'ombre, ou le retour des saisons ou encore le cycle lunaire, ont servi de premières références pour organiser la vie agricole, sociale et religieuse des premières sociétés. Le calendrier utilisé aujourd'hui dans la majeure partie du monde est le calendrier grégorien, mais par le passé, d'autres système l'ont précédé, venez parcourir avec nous la petite histoire de la mesure du temps. Bruno Teste.

Pour adultes