Journée de formation au conte - Samedi 22 mars de 9h à 18h

Journée de formation au conte
Samedi 22 mars de 9h à 18h
avec Fiona Macleod
Thème : "Conter Dame Nature"

Nous explorerons des contes du monde entier qui nous parlent des ARBRES, des PIERRES, des EAUX, des ANIMAUX, des OISEAUX, des ETOILES…. On échangera autour des quatre éléments, on expérimentera des contes sur ce sujet, et on réfléchira sur la place de la nature dans la ville et dans la vie des enfants aujourd'hui. Comment le conte pourrait aider les jeunes à voir l'environnement autrement. Chaque participant viendra avec un habit décontracté, une histoire courte à nous soumettre et surtout de la bonne humeur.

Concert - Atallah - Samedi 15 mars à 16h

Samedi 15 mars à 16h
Concert - Atallah

Atallah est un artiste issu de la chanson française et de la pop. un musicien qui joue sur un fil tendu entre pesanteur et apesanteur. Atallah c’est aussi des textes qui rentrent dans la bagarre. Atallah c’est enfin et surtout une émotion franche et sincère. Son incroyable énergie scènique est une invitation à entrer dans son univers. On ne lui demandait rien, mais on en redemande...

Quelques scènes et festivals : Festival des Grandes Gueules, Festival des Voix Libres, Fête de l'humanité, Festival Vincennes Off, Le Gibus, Le zèbre de Belleville, Le Divan du monde, Le café de la pèche, La Scène Bastille
Premières parties : No Man's Land, Tété, Armande Altai, Myriam Ayoamac, La princesse est dans les cordes

Tout public

Petit déj. conté - Compagnie Le Pli de la Voix - Il court, il court le furet - Samedi 15 Mars à 9h30

Samedi 15 Mars à 9h30
Il court, il court le furet
Compagnie Le Pli de la Voix


Une rencontre entre la chanson enfantine et la danse. Des chansons autour de thèmes comme l’eau, les animaux, la famille, puisées dans le répertoire de l’enfance, des comptines et des jeux de doigts chantées et accompagnés à la guitare.

Venue de conteur - Rémy Boussengui - L’Arbre qui parle - Mercredi 12 mars à 15h

Mercredi 12 mars à 15h
Avec Rémy Boussengui
L’Arbre qui parle

Véritable griot des temps modernes, Rémy Boussengui d’origine gabonaise- conduit son auditoire sur les chemins d’une Afrique lointaine où, il y a bien longtemps, les animaux parlaient et n’hésitaient pas à se marier avec les hommes….Un menu alléchant, mitonné pour de jeunes oreilles : des tortues, des lièvres, des rats fouisseurs prêts à berner des animaux bien plus puissants qu’eux. Un monde mis en mouvement par une voix aux couleurs multiples et un arc musical aux sons fascinants.

A partir de 4 ans

Spectacle et débat : Comment ils ont inventé le chômage - Samedi 8 mars à 16h30

Samedi 8 mars à 16h30
Troupe des Z’en Trop
Spectacle et débat : Comment ils ont inventé le chômage.

1968… c’est le plein emploi. Les travailleurs obtiennent 35% d’augmentation du SMIC, la 4ème semaine de congés. Par millions on manifeste pour la paix au Vietnam. Salvador Allende devient le président du Chili…Pour les capitalistes, c’est la peur panique. Le plein emploi, favorise la force ouvrière et le rêve américain bat de l’aile. Comment faire pour mettre un coup d’arrêt à ce qui semble être la fin d’un monde ? Il faut refroidir l’économie pour stopper l’inflation qui mine les rentes et faire tomber l’arrogance ouvrière. Pour eux, le chômage ne sera pas un PROBLEME, mais une SOLUTION ! Depuis, ils ont réussi ; 3, 4, 5 ,6 millions de chômeurs en France des dizaines de millions dans les autres pays. La mondialisation du marché ? La modernisation ? La mise en concurrence de systèmes sociaux différents ? Fatal en somme…Pour NOUS, la troupe des Z’en Trop c’est une autre histoire. Nous venons de nous échapper du bagne du travail précaire… Pour ENFIN, vous dévoiler la VRAIE histoire de l’invention du chômage.

Spectacle satirique de Richard Dethyre, mis en scène par Muriel Righeschi.

Exposition : Marie-Claire Calmus - La peinture réconcilie l'enfance perdue avec la mort possible - Du 4 au 15 mars

La Médiathèque expose :
Du 4 au 15 mars Marie-Claire Calmus
La peinture réconcilie l'enfance perdue avec la mort possible.

"C'est sans doute le fait d'habiter à la campagne dans les années 70 (la vallée de l'Epte) peuplée des souvenirs des impressionnistes qui m'ont poussée à prendre pinceaux et tubes pour m'installer en plein air et oser ces premiers gestes balbutiants d'interprétation de la nature et des architectures. Puis les portraits sont venus avec le sentiment d'une témérité exaltante…J'ai exposé assez vite, reçu quelques prix et ai continué, l'acrylique relayant la gouache.

Vernissage de l’exposition : mercredi 5 mars à 18h30
Exposition visible aux heures d’ouverture de la Médiathèque en dehors des séances de spectacle.